3. Permis de travail, 8. Résidence permanente

Planifier son PVT en vue de la résidence permanente au Canada

Le programme vacances-travail (PVT) représente une belle opportunité pour pouvoir éventuellement immigrer de façon permanente au pays.

Cependant, pour atteindre cet objectif, ou du moins, pour s’en donner la possibilité, mieux vaut planifier de façon stratégique son PVT au Canada.

Voici les grandes lignes d’un cas classique d’immigration permanente vers le Canada, dans la province de Québec, à partir de l’obtention d’un PVT.

La formule : RT + CSQ = RP
La formule générale à retenir pour avoir sa résidence permanente est la suivante :
Résidence temporaire + Certificat de sélection du Québec = Résidence permanente.

1- Résidence temporaire
Le programme vacances-travail constitue un statut de résidence temporaire. Celui-ci est délivré par le gouvernement fédéral, soit le gouvernement du Canada.

Une fois le PVT en poche, la première étape est complétée.

2- Certificat de sélection du Québec
Pour immigrer de façon permanente au Canada, dans la province de Québec, il faudra aussi obtenir l’accord du gouvernement provincial (gouvernement du Québec).

La manière d’y parvenir pour un PVTiste est généralement de faire une demande de CSQ via le Programme de l’expérience québécoise (PEQ) – Travailleur étranger temporaire.

Les conditions à remplir pour se voir accorder le CSQ sont notamment :

  • d’avoir occupé un emploi à temps plein durant 12 des 24 derniers mois;
  • d’avoir séjourné au Québec pour y travailler;
  • de démontrer une connaissance du français oral de niveau intermédiaire avancé;
  • de détenir un passeport valide;
  • etc.

Prendre note que tous les emplois rémunérés de la classification nationale des professions (CNP) sont désormais acceptés pour avoir droit au CSQ dans la catégorie PEQ-travailleur étranger temporaire, sauf ceux exercés à son propre compte ou pour une entreprise détenue par le candidat.

Auparavant, seuls les emplois de catégories 0, A ou B de la CNP étaient acceptés.

3- Résidence permanente
Une fois le CSQ obtenu, la dernière étape peut être entamée. Il s’agit de compléter la trousse fédérale de demande de résidence permanente du programme des Travailleurs qualifiés sélectionnés par le Québec.

Trois mises en garde ont cependant lieu d’être mentionnées :

1- Le CSQ comporte une date d’expiration. Attention de faire la demande de RP avant l’expiration du CSQ.

2- Avant que ne soit délivrée la résidence permanente, il est obligatoire de garder un statut temporaire valide en tout temps.

Par exemple, si le PVT arrive à échéance, il faudra voir à demander un nouveau permis de travail pour pouvoir continuer à travailler.

Une option souvent choisie par les PVtistes est de faire une demande permis de travail « A75 », qui permet généralement de demeurer au Canada jusqu’à l’obtention de la résidence permanente.

Par ailleurs, si aucune mesure n’a été prise avant l’expiration du statut temporaire, le visiteur devra quitter le pays ou demander un rétablissement de statut dans les 90 jours suivant l’expiration du permis (certaines conditions s’appliquent).

3- S’assurer d’avoir un passeport valide pour toute la durée du séjour désiré. En effet, comme le mentionne Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) sur ton site internet, à moins d’exception, un permis ne peut être émis au-delà de la période de validité du passeport.

En résumé
En résumé, pour avoir la possibilité de demande sa résidence permanente suite à son PVT, il faut notamment :

  • s’assurer de travailler à temps plein durant 12 des 24 mois de la durée de son PVT;
  • travailler au Québec dans le cadre de son PVT;
  • travailler pour une entreprise détenue par un tiers (et non à son compte, par exemple);
  • faire une demande de CSQ lorsque les conditions requises sont remplies;
  • faire la demande de RP avant l’expiration du CSQ;
  • conserver un statut valide au Canada en tout temps.

Bien entendu, il s’agit des grandes lignes du processus d’immigration permanente au Canada par le biais du PVT. Dans certains cas, des exceptions peuvent s’appliquer et les démarches à effectuer peuvent différer.

 Pour un conseil adapté à votre situation, consultez un professionnel de l’immigration.

5115, Trans Island
Suite 200
Montréal, Québec, H3W 2Z9
info@lexboreal.ca
514 506-9313

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s